Interview de Bénédicte Carboneil Tsilla's univers

Maman de trois garçons, sénariste des éditions Dupuis et Jungl et auteure free-lance, ,Bénédicte a publié des albums et des comptines mais également, des cahiers pédagogiques aux éditions du Pas de l’Échelle, Éveil et Découvertes, Caramel, Bordas, Fleurus, Hemma, Auzou, La Classe Maternelle, Les petites vagues, Rouzig, Lire c’est partir, Scarabéa et Chouetteditions.com. Cette "vache sans tâche" est reconnue pour son travail dans le monde de l'enfance, et pour cause : Bénédicte Carboneill est devenue maîtresse puis directrice de maternelle en grandissant...Une belle aventure haut en couleur, mais sans tâche, que nous dévoile cette passionnée.

Le premier album de Bénédict Carboneill

Interview :

A quel âge avez-vous ressenti le besoin d’écrire ? 
36 ans… en fait, je suis née en 1973, par hasard à Tours, mais j’ai vécu à Lyon, à Paris avant de m’installer avec ma famille à Perpignan. Je suis donc catalane d’adoption. J’ai 3 garçons et ai été pendant 17 ans enseignante en maternelle et directrice. Je ne pensais jamais qu’un jour je deviendrai auteur jeunesse mais le hasard fait parfois bien les choses ! De belles rencontres, un peu de chance et une comptine pour ma classe à trouver sur les vaches… « La Vache sans Tache » était née. Je suis aussi devenue « La vache sans tache ». Ma première aventure éditoriale ( en auto-édition avec une petite structure Les éditions du Pas de l’échelle), puis un jour j’ai envoyé un manuscrit « Rose bouton », né d’une rencontre virtuelle avec Elen Lescoat. Nous l’avons envoyé et un quart d’heure après nous avions un « oui » : « Je t’aime », mon premier livre d’auteur (à compte d’éditeur) est arrivé en sept 2009. Depuis je continue à écrire pour les bébés ( collection chez Fleurus), des albums pour les 3 -6 ans, des romans illustrés pour les 9 -12.

Quels ont été vos premières sources d’inspiration ? 
mes petits élèves…et mes enfants ! Mais cela peut-être tout et rien, une illustration découverte sur internet, une rencontre avec un illustrateur et donc l’envie de lui écrire une histoire.  Je travaille aussi « à la commande » c’est-à-dire à la demande d’un éditeur.
Dans ces cas-là, je dois respecter un cahier des charges ( thème, nombre de pages, calibrage…)

 Comment conciliez-vous votre passion et votre vie de femme?

Je suis depuis cette année auteur jeunesse à temps plein donc je travaille à la maison, ce qui me laisse plus de liberté. Auparavant,j’étais enseignante à temps plein, directrice d’école maternelle. Puis durant 3 ans, je me suis mise à mi-temps avant de prendre une grande décision : prendre une disponibilité.

Selon vous, quelle est l’image de la femme en ce 21° siècle ?
Il n’y a pas une image mais une multitude . . . celle qui me plait le plus est celle de la femme libre.

Partagez-vous avec vos proches ce que vous écrivez ?

Oui Mon mari surtout… mes enfants attendent que les livres paraissent !
Mes amies sont aussi d’un grand soutien.

Interview de Bénédicte Carboneil Tsilla's universComment définiriez-vous votre style et s’est-il transformé au fil du temps ? 

Je ne sais pas si j’ai un style particulier . . . par contre oui mon écriture a évolué.

Quels sont les éléments de vie qui ont induit vos choix littéraires (roman, essais etc.) ? 
Mes envies avant tout et les commandes d’éditeurs ensuite

Quels sont actuellement vos sources d’inspiration ? 
Toutes ces choses et ces petits riens de la vie… l’actualité et mes lectures de polars.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’élaboration de vos ouvrages ?
La patience : je suis en train d’écrire des romans policiers pour adolescents et moi qui ai plutôt l’habitude d’écrire pour les petits (donc des textes courts) je dois prendre patience… écrire un roman n’a rien à voir avec la rédaction d’un album. Ensuite vient la patience … pour avoir le retour des éditeurs !

Quelle lectrice êtes-vous ? 
Au final, je n’ai malheureusement pas trop le temps de lire !

Quels sont vos projets littéraires ? 
Finir deux romans policiers pour adolescents, écrire le suite des aventures de Manon (à paraître l’an prochain chez Bibloquet), la suite des aventures de Maëlle la coccinelle ( chez Hemma) puis arriver à écrire tout ce que j’ai encore dans la têt… Bref, du boulot en perspective !

Quel est votre livre de chevet ?
Un bon Agatha Christie

Dans l’histoire de l’humanité, quels sont les personnages que vous ont marqués ? 
Tous les grands hommes et femmes qui ont fait avancer le monde

Quels artistes vous touchent le plus ?

Les illustrateurs avec qui je travaille : à chaque fois que je vois les illustrations qu’ils ont réalisées sur mes mots, je suis comme une petite fille devant le sapin de Noël.

Quel est votre plat catalan préféré ?
Les boles Hum… et la paëlla de mon mari !

Quel est votre restaurant préféré ? 
Le japonais.

son blog : http://lavachesanstache.blogspot.fr/

site : http://www.laure-illustrations.com/album-jeunesse/collaborateur/Benedicte-Carboneill.html